Nouveautés | Aide | Plan du site | Infos et contact     
Search
  Imprimer  Envoyer le lien vers

 

 


 La toiture froide

Généralités

La toiture froide désigne la toiture plate dont l'isolant est placé en dessous du support de l'étanchéité avec une lame d'air ventilée interposée.

Jadis régulièrement mis en oeuvre, ce système est actuellement complètement dépassé et est à proscrire.

En effet, l'isolation d'une toiture plate par ce système provoque presque inévitablement de la condensation interne.

La vapeur d'eau qui migre de l'intérieur vers l'extérieur se condense sur le support d'étanchéité, dans l'isolant ou dans l'espace aéré et retombe sur l'isolant. La ventilation réelle de la lame d'air est souvent plus faible que celle nécessaire.

Le support d'étanchéité est parfois beaucoup plus froid que l'air extérieur de ventilation dont la vapeur se condense sur la face inférieure de l'étanchéité (surrefroidissement).

Lorsque le plafond n'est pas étanche à l'air, l'air intérieur chaud est aspiré dans l'espace ventilé et s'y condense d'autant plus que les courants d'air sont importants.

Cette condensation peut entraîner  l'altération de l'isolant et la suppression de son efficacité, la pourriture des planchers, le gel des matériaux, le décollement ou le ramollissement des matériaux agglomérés, le développement de moisissures, etc.   

Variantes

De même que l'on évitera de réaliser des toitures froides, on s'abstiendra en règle générale de placer l'isolant à la face inférieure du plancher de toiture, dans un faux plafond, ou entre le plancher et le béton de pente.

 

DGO4 · Architecture et Climat · Avertissements et copyrights · Une remarque ?